Aller au menu Aller au contenu
Synthèse et propriétés de monocristaux, de poudres, films minces ou hétérostructures

Etudes à l'interface avec la matière biologique

> LMGP_ Recherche > Nano

Le LMGP a recruté une spécialiste des MXenes

Publié le 15 avril 2022
A+Augmenter la taille du texteA-Réduire la taille du texteImprimer le documentEnvoyer cette page par mail cet article Facebook Twitter Linked In
Communiqué du 15 avril 2022 au 30 juin 2022

L’Equipe Nanomatériaux et Hétérostructures Avancées (NanoMAT) du LMGP s’étoffe : elle a recruté en ce début 2022 une nouvelle Chargée de Recherche CNRS, Hanna Pazniak, spécialiste des MXenes.

Hanna Pazniak

Hanna Pazniak

Ces matériaux 2D offrent selon leur composition un large éventail de propriétés : grande surface spécifique, très bonne conductivité électrique, bonnes propriétés élastiques, surfaces fonctionnalisables et hydrophiles, etc. Ils sont obtenus par exfoliation de précurseurs, les phases MAX ; le LMGP est l’un des rares laboratoires au monde à en maîtriser la synthèse sous forme de monocristaux. Hanna Pazniak a beaucoup publié, en particulier sur l’utilisation des MXenes dans des cellules solaires à pérovskites. Elle a travaillé en Russie, aux États-Unis et en Allemagne, et ouvre à son Equipe au sein de l'Axe Matériaux Nanolamellaires & 2D un réseau international propice aux collaborations.
A+Augmenter la taille du texteA-Réduire la taille du texteImprimer le documentEnvoyer cette page par mail cet article Facebook Twitter Linked In

mise à jour le 12 mai 2022

  • Tutelle CNRS
  • Tutelle Grenoble INP
Université Grenoble Alpes