Aller au menu Aller au contenu
Synthèse et propriétés de monocristaux, de poudres, films minces ou hétérostructures

Etudes à l'interface avec la matière biologique

> LMGP_Présentation > LMGP_Actualites

Soutenance de thèse de Guislain HECTOR

Publié le 10 mai 2022
A+Augmenter la taille du texteA-Réduire la taille du texteImprimer le documentEnvoyer cette page par mail cet article Facebook Twitter Linked In
Soutenance 9 juin 2022
14h - Amphi M001, Bâtiment M, rez-de-chaussée,Grenoble INP Phelma-Minatec
Grenoble INP - Phelma
3 parvis Louis Néel - 38000 Grenoble
Accès : TRAM B arrêt Cité internationale
Free entrance - No registration

« Synthèse chimique et caractérisation de nanofils de ZnO et de Ga2O3 pour le développement d’hétérostructures destinées aux dispositifs optoélectroniques »

Guislain HECTOR

Guislain HECTOR



Mots-clés:


Oxyde de zinc, Oxyde de gallium, Dépôt en bain chimique, Optoélectronique, Hétérostructures



cliquer pour voir la liste des membres du jury/clic here for the jury members
 

Résumé


Le développement d’une nouvelle génération de dispositifs optoélectroniques s’inscrit dans un contexte où de nombreux défis écologiques et énergétiques restent à relever. Ainsi, les recherches autour de matériaux et de procédés de synthèse plus respectueux de l’environnement se multiplient. L’utilisation de réseaux de nanofils d’oxyde de zinc (ZnO) est particulièrement prometteuse. Biocompatible, synthétisable par chimie douce et composés d’éléments abondants, ces réseaux présentent des propriétés optiques et électriques très attractives. Les avantages apportés par ce type d’architecture sont fortement influencés par les caractéristiques morphologiques, optiques et électriques des nanofils de ZnO qui la compose. Ainsi, la première partie de cette thèse explore la possibilité de modifier simultanément la morphologie et le dopage des nanofils de ZnO par l’ajout de nitrate d’indium lors de leur dépôt par bain chimique.

Dans le domaine de l’optoélectronique, les réseaux de nanofils de ZnO sont utilisés au sein d’hétérostructures radiales de type cœur-coquille. Dans ce système, les nanofils de ZnO jouent le rôle de matériau transporteur d’électrons, et sont enrobés d’une coquille semi-conductrice absorbant les photons. L’épaisseur nanométrique de la coquille élargit considérablement le choix des semi-conducteurs utilisables tout en réduisant la quantité de matière nécessaire. Des matériaux novateurs plus couteux ou difficilement synthétisable sous forme massive peuvent alors être utilisés. Ainsi, la seconde partie de cette thèse explore la synthèse par chimie douce de l’oxyde de gallium (Ga2O3) et du gallate de zinc (ZnGa2O4), deux matériaux semi-conducteurs innovants pour la photo-détection des UVC, destinés à former une hétérostructure de type cœur/coquille avec les nanofils de ZnO. Le système cœur/coquille a montré un fort potentiel pour les cellules solaires nanostructurées employant une hétérostructure cœur/coquille de type ZnO/TiO2/Sb2S3. Cette partie de la thèse présente également l’optimisation de ce type de dispositif photovoltaïque.

Membres du jury/ Jury members :
 

Dr.

M. BECHELANY

IEM, CNRS, ENSCM, Montpellier (France)

Rapporteur

Dr.

T. PAUPORTE

IRCP, CNRS, Chimie ParisTech, Paris (France)

Rapporteur

Prof.

A.KAMINSKI-CACHOPO

IMEP-LAHC, CNRS, Grenoble INP Minatec, Grenoble (France)

Examiner

Prof.

S. PAROLA

Laboratoire de chimie, CNRS, ENS de Lyon, Lyon (France)

Examiner

Dr.

V. CONSONNI

LMGP, CNRS, Grenoble INP Minatec, Grenoble (France)

Thesis Director

Dr.

E. APPERT

LMGP, CNRS, Grenoble INP Minatec, Grenoble (France)

Thesis Co-director


A+Augmenter la taille du texteA-Réduire la taille du texteImprimer le documentEnvoyer cette page par mail cet article Facebook Twitter Linked In

mise à jour le 10 mai 2022

  • Tutelle CNRS
  • Tutelle Grenoble INP
Université Grenoble Alpes